Présentation Celia

Le CEntre Lasers Intenses et Applications (CELIA) est une unité mixte de recherche (UMR5107) fondée en 1999 par l’Université de Bordeaux et le CNRS, rejoints en 2003 par le CEA. Le CELIA a été créé suite à la décision d’installer le laser Mégajoule en Aquitaine. Ses missions principales sont de développer des thématiques lasers intenses, les interactions en régimes extrêmes avec la matière, les plasmas et les applications en lien avec les grandes infrastructures lasers (LMJ/PETAL), des objectifs sociétaux ou à fort potentiel de valorisation technologique. Cette recherche fondamentale, théorique et expérimentale, s’accompagne d’une forte contribution à l’enseignement universitaire et à la formation doctorale.

Le CELIA regroupe actuellement 104 personnes dont 41 chercheurs et enseignants chercheurs et 17 ITA permanents. Il accueille et forme environ 40 doctorants et 10 post-doctorants de nombreuses nationalités.

Le CELIA rassemble des compétences dans des domaines qui se situent aux frontières de la physique fondamentale et des applications de haute technologie.

Les axes thématiques développés au laboratoire sont :

  • La physique et la technologie des lasers femtosecondes intenses de forte puissance moyenne.
  • L’interaction laser/matière en régimes extrêmes qui se décline à travers :
  • L’attoscience, comprenant la réalisation de sources harmoniques XUV attoseconde, leur métrologie et leurs applications.
  • L’étude des dynamiques ultra-rapides dans les atomes, les molécules, les nanoparticules, la matière condensée.
  • La physique des plasmas (Haute Densité d’Energie et Ultra Haute Intensité) englobant les sources X par plasmas, les plasmas chauds et denses, la fusion par confinement inertiel, l’astrophysique en laboratoire, l’accélération relativiste de particules.
  • Les procédés laser pour l’usinage de précision et la nano structuration de matériaux par laser en régime pico et femtoseconde ou la spectroscopie corrélative des plasmas.

Le CELIA dispose d’une plateforme de sources laser, de lignes de lumière XUV-X et d’instrumentations de premier plan. Cette plateforme est ouverte en accès extérieur, national, dans un appel conjoint au Lidyl et au LOA, et européen, via le réseau d’infrastructures LaserLab-Europe. Le CELIA développe ses capacités en laser de forte puissance moyenne à des niveaux inédits dans le cadre du CPER LEAP. Le projet PLEXUSS vise à étendre ses capacités d’accueil via une nouvelle plateforme de sources laser ultra-haute cadences.

Le CELIA est impliqué dans de nombreux projets transverses et structurants (GPR Light, Fédération Chi-NOA) de projets (ERC EXciters, ERC-POC FASTEE) ou de programmes européens (Eurofusion,) ou internationaux (LIA LUMAQ).

Le CELIA joue un rôle particulier auprès de l’installation Laser LMJ/PETAL dans le cadre de son ouverture à la communauté académique. Il forme de nombreux doctorants à la physique réalisable sur de grandes infrastructures laser. Il y contribue par des aspects théoriques, des développements de diagnostics dédiés, et par une participation active et force de proposition pour le programme d’expériences académiques. Il joue d’ailleurs un rôle clé dans l’Association Laser-Plasma (ALP).

Le CELIA entretient des relations fortes et fructueuses avec le milieu industriel à travers des projets collaboratifs et des actions transfert ou de valorisation. LE CELIA est un membre académique de premier plan dans l’écosystème porté par le pôle de compétitivité route des lasers et des hyperfréquences. En particulier, le CELIA contribue à des projets à fort impact sociétal et touchant les domaines de la santé (XPULSE, POPRA,…). Il est l’un des partenaires privilégiés du centre de transfert de Technologie ALPHANOV. Les technologies et les études menées au CELIA sont à l’origine de la création de 5 entreprises correspondant à plus de 250 emplois induits.

Le CELIA est un initiateur de formations universitaires d’excellences particulièrement actif qui se signale particulièrement par son implication dans l’EUR Light S&T, la plateforme de formation continue PYLA et ses offres internationales ERASMUS + ETI-ELLI ou POWERLAPS. Il forme de nombreux doctorants très recherchés dans l’industrie de haute technologie ou rejoignant des organismes de recherche.